FacebookTwitterPartager cet article

IKINAT.com les vacances écologiques et  nature au Salon Marjolaine 2012Un site web qui vient au devant de ses visiteurs dans la vraie vie, ce n’est pas courant. Eh bien, nous l’avons fait !

Pendant 10 jours, dont 2 week-ends, plus une nocturne, IKINAT.com, le site des locations de vacances vertes et écolo avait son stand au Salon Marjolaine.

Marjolaine, « Marjo » pour les intimes, c’est LE plus grand et LE plus ancien marché bio de France avec plus de 500 exposants.

Cette année, c’était la 37è édition. Une institution, on vous dit !

 

Marjolaine, kesako ?

A Marjolaine, il y a tout ce que vous cherchez autour de la bio.

C’est le rassemblement de nombreux producteurs en bio.

Il y a de tout : vin, pâtes, charcuteries, fromage, pain, gâteaux, chocolat, conserves, pâtes, thé, tisanes, ….
Il y a aussi du textile, de l’artisanat, tous les produits de bien-être (huiles essentielles, outils de massage, relaxation).
Sans parler de l’édition, des ONG …. et du tourisme durable (avec IKINAT.com si vous avez bien suivi !!).

Il y a beaucoup de monde. Les organisateurs annoncent plus de 75.000 visiteurs.

Les articles vendus ont la réputation d’être chers (est-ce parce que c’est à Paris ?? est-ce que c’est parce c’est bio ??).

Il y  a aussi des conférences sur de nombreuses thématiques.

Bref cela peut être l’occasion de découvrir pas mal de choses.

 

Le portail des locations de vacances écologiques IKINAT.com a fait son show au Salon Marjolaine !

D’habitude j’y allais en tant que visiteuse mais cette année, je l’ai vécu de l’intérieur, pour présenter IKINAT.com et faire un zoom particulier sur certaines locations de vacances écologiques, partenaires sur l’opération  !

Cela a été très instructif et enrichissant.

Les vacances nature avec IKINAT.com et ses comparses au salon marjolaine 2012.

Un pavillon tourisme bien rempli !

Le stand était dans le pavillon dédié aux associations, ONG, et au tourisme durable.

Voyez ci-contre, la liste de nos camarades exposants sur cette thématique.

Ce fut pour moi l’occasion de découvrir d’autres professionnels, d’échanger sur nos domaines d’activité.

Beaucoup sont des habitués de Marjolaine, présents depuis de nombreuses années !

Nous nous sommes livrés à des échanges sur l’importance d’être présents sur le salon, sur son activité, son nombre de visiteurs, sur notre fatigue, notre niveau de satisfaction, etc.

Accompagnée d’Anne, représentante d’Evasion au Naturel (j’en parlerai plus loin), nous nous sommes installées une bonne heure avant l’ouverture.

Rien que de voir tous les gens s’activer avec fébrilité pour mettre la dernière touche à leur stand, et de voir les allées encombrées de monte-charges, de palettes imposantes, ou de voir les stands déjà approvisionnés et bâchés, c’était très excitant.

On se sentait appartenir à la grande confrérie des « exposants », « expos » pour les initiés.

Courir au commissariat récupérer nos badges. Tapissage du stand en papier kraft (y avait pas assez, zut !), collage des photos, mise en place des flyers, des kaménos et des affiches. Brancher le PC et lancer l’animation vidéo. Dépôt des dossiers de presse dans le bureau de presse.

On n’a pas vu le temps passer !

Curieuse, j’avais,  jeté un œil, derrière l’épaule d’un vigile posté à l’entré, comme derrière un rideau d’un théâtre.

C’était fou ! Il y avait des dizaines de personnes  qui attendaient patiemment.

Hop, ça y est ouverture des portes. Le coeur palpite un peu plus vite, et ça y est, ils arrivent !

Voilà, c’était parti pour 10 jours.

On a vu la marée montante, la marée descendante, on a eu des moments creux, des moments où il fallait parler à 6 personnes en même temps, les faire jouer au jeu, répondre à leurs questions, leur remettre les documents, … On a eu plus froid que chaud. Entre le pavillon non chauffé, et les portes battantes qui restaient ouvertes, malgré les tentatives désespérées de nombreux « expos » pour les maintenir fermées, certains ont eu des torticolis, attrapés des rhumes et ont perdu leur voix (ça c’était moi, au bout de 3 jours).

Dure vie de l’exposant !

Difficile de dire combien de personnes sont passées devant le stand et ont ainsi découvert IKINAT.

Au vu du nombre de bulletins de participation à notre jeu-concours, entre 100 et 200 par jour !

 

Parler d’IKINAT.com, mais pas seulement !

Sur le stand nous avons eu le plaisir de mettre plus particulièrement de belles adresses pour passer des vacances écologiques dans des lieux sains.

Cela nous a permis d’illustrer ainsi ce que l’on peut trouver sur le site.

> Tikal Lodge, situé en Dordogne, peut accueillir en formule chambre d’hôtes ou en gîte écologique  dans ses jolies maisonnettes en bois au bord d’un étang. Tikal Lodge est d’ailleurs à la vente, si cela intéresse quelqu’un !

> Le nid des Anges dans le Sud de l’Ardèche, un magnifique gîte écologique en paille  qui peut accueillir jusqu’à 12 personnes ;

> Les mignonnes cabanes en forme de pignes de pin de Cap Cabanes pour passer des vacances insolites ;

> La maison d’hôtes bio et chic de la Chapelle en Provence, à Grignan, dans la Drôme provençale ;

> L’authentique et insolite roulotte tzigane de la Cense linière dans la région méconnue du parc de l’Avesnois dans le Nord de la France pour y faire un voyage immobile ;

> Et enfin, l’Evasion au Naturel, le centre-écotouristique en Chartreuse, près de Grenoble, où l’on peut louer des chalets en bois bio-climatiques.

Frédéric DESAUTEL, Evasion au Naturel, sur le stand IKINAT.com, salon Marjolaine 2012

Frédéric DESAUTEL, Evasion au Naturel, sur le stand IKINAT.com.

Nous l’avons invité à partager le stand.

Nous avons organisé un jeu-concours qui a attiré les foules grâce à une belle dotation offerte par Frédéric Desautel, le patron d’Evasion au naturel : un week-end dans un chalet, soit un cadeau d’une valeur de 250 € ! L’heureux vainqueur sera désigné et contacté prochainement !

Anne, Franck et Frédéric se sont relayés plusieurs jours à mes côtés et ont pu ainsi parler dans le détail de leur centre. De nombreux visiteurs ont ainsi pu découvrir l’existence de la Chartreuse, de celle de ce centre à vocation touristique et pédagogique où l’on peut vivre une belle expérience écologique.

Pour découvrir Evasion au Naturel et ses chalets en bois de Chartreuse (eh oui, ils ont fait fonctionner la filière bois locale ! pourquoi faire venir de Roumanie ou de Scandinavie du bois alors qu’il y a tout ce qu’il faut à moins de 50 km ?!) :

>> Pour passer des vacances saines, ressourçantes, retrouvez sur IKINAT.com, les chalets bio climatiques.

>> « Ma démarche éco-touristique, ce sont mes clients qui en parlent le mieux ! « , nous confiait Frédéric Desautel, propriétaire du centre éco-touristique l’Evasion au naturel, dans notre interview sur IKINAT.com.

 

Conclusion (provisoire)

Cela a été éreintant de vivre ces 10 jours aussi intensément. Mais pouvoir mettre en avant mon activité et donc mes clients a été un vrai plaisir. Les visiteurs, dans leur immense majorité, étaient aimables, à l’écoute, intéressés. Nombreux ont été ceux qui, à mon grand étonnement, m’ont remerciée pour ma gentillesse, alors que je ne faisais rien d’autre que de leur parler de vacances « autrement » !

Le Salon a fermé ses portes avec la même effervescence que lorsqu’il a ouvert. Vite! Il faut remballer et rentrer chez soi. Rendez-vous peut-être l’an prochain au Salon Marjolaine 2013…

 

A suivre dans un prochain article les « pépites  » entendues sur le salon !


Ces articles peuvent également vous intéresser !

19 novembre 2012 Tourisme vert et éco-tourisme

Les commentaires sont clos.