Après le pédalage pour manger (voir billet ici) et la danse pour éclairer (voir billet ici), voici maintenant le pédalage pour danser !

Le but est toujours le même : produire de l’énergie, la récupérer et la transformer en électricité pour alimenter, dans le cas présent, une sono en plein air.

L’expérience s’est déroulée cet été, à Berlin à l’occasion de la Green Music 25 Fahrrad Disko (Fahrrad signifiant « vélo » en allemand).

Petite vidéo illustrant le principe :

Les vélos sont reliés à un transformateur. Si les vaillants cyclistes passaient sous la barre de génération de 300 watts, plus de musique ! Il fallait donc avoir une sérieuse cadence.

Pour en savoir plus : Green Music Initiative

Ces articles peuvent également vous intéresser !

03 octobre 2010 Initiatives vertes, Non classé

Les commentaires sont clos.