L’industrie touristique en montagne est souvent accusée d’être polluante et peu orientée « développement durable ».

En effet, les touristes affluent lorsqu’il y a de la neige, les remontées mécaniques tournent à plein régime, mais l’été revenu, certaines stations sont vides de toute population et l’on voit les vaches brouter sous les cabines de téléphériques qui grincent dans le vent.

Les résidences de tourisme, les hôtels sont pleins à craquer l’hiver et peinent à atteindre un taux de remplissage économiquement satisfaisant « hors saison ». Une large partie des employés travaillant comme saisonnier l’hiver doit retrouver de nouveaux CDI l’été.

C’est le revers de la médaille. Mais le côté reluisant l’est-il vraiment ?

Que penser du coût de l’exploitation des hôtels en pleine saison ? Du coût des piscines chauffées et des jacuzzis en plein air par moins 10° ? Des kilos de nourriture acheminés depuis la vallée, eux-mêmes acheminés d’ »ailleurs » ? De la surconsommation d’eau par la clientèle, pour les besoins de fonctionnement des hôtels ou des résidences ?

Quelques initiatives se retrouvent ça et là pour faire du développement durable en zone touristique de montagne et pour tenter de réconcilier tourisme et respect de la nature.

La chaîne hotellière TEMMOS (« sommet » à l’envers) a mis en place depuis quelques années, une démarche pour aboutir à un bilan carbone neutre. « TEMMOS ambitionne d’être l’enseigne la plus vertueuse de l’hôtellerie de montagne » peut-on lire dans le dossier de presse.

Quelques hôtels prennent des initiatives.

Ils ont revu leur isolation thermique, remplacé toutes leurs ampoules par des ampoules basse consommation, sensibilisé leur personnel aux gestes écologiques, ont remplacé leurs détergents par des produits lessiviers écologiques, des réducteurs de débit ont été mis sur les douches, … Les clients eux-mêmes sont invités à participer aussi, en faisant par exemple du tri sélectif dans leurs chambres.

Bref une démarche de bon sens qu’on aimerait voir adoptée plus massivement et pas uniquement par des hôtels chics et élégants !

*********************************************************************************************************************************************************

Voici quelques adresses de gîtes et de locations de vacances respectueuses de la montagne sur IKINAT :

L’Orri de Planès dans les Pyrénées ;

Des chambres d’hôtes dans les Hautes-Alpes, là où il y a le plus de journées ensoleillées … ;

Echapper au tourisme de masse dans cette ferme au label Accueil Paysan dans les Alpes ,

Et d’autres encore à découvrir dans la rubrique Haute Montagne sur IKINAT !

Ces articles peuvent également vous intéresser !

27 septembre 2010 Locations de vacances écolos, Tourisme vert et éco-tourisme

Les commentaires sont clos.