FacebookTwitterPartager cet article

Hier, mercredi 21 septembre 2011, a eu lieu à Paris, Porte de Versailles, dans le cadre du Salon Professionnel Top Résa, la remise des Trophées du Tourisme Responsable.

Ces Trophées récompensent des acteurs du secteur touristique, qui promeuvent un tourisme respectueux de l’environnement et des hommes.

Nous y étions. Plantons le décor.

Il y avait beaucoup de monde à cette soirée où tout le gratin du tourisme et de la presse spécialisée était conviée.

Beaucoup de représentants de Voyages-SNCF.com, à l’origine des Trophées. Une relative mixité homme-femme (plus d’hommes quand même !). Des jeunes, des moins jeunes.

Une ambiance chaude (au sens propre du terme !!) et bruyante !

Ce fut d’ailleurs à tel point, qu’Isabelle GIORDANO, qui officiait pour la circonstance comme maître de cérémonie, a été obligée de demander gentiment aux heureux invités de bien vouloir baisser le ton pendant la remise des prix !! Ah quand la convivialité et la camaraderie suplantent la plus élémentaire des politesses …

Cette manifestation a eu lieu pour la 5e année consécutive et connaît un succès croissant auprès des candidats.

En effet, 259 dossiers ont été déposés (dont celui d’IKINAT !) soit 2 fois plus que lors de la 1e édition.

13 candidats « nominés » ont été retenus dans diverses catégories.

On imagine sans peine que cette première sélection a dû être difficile. A entendre les différents membres du jury qui se sont relayés sur scène au micro aux côtés d’Isabelle GIORDANO, , choisir un lauréat dans chacune des 11 catégories et coups de cœur fut laborieux. C’est vrai qu’en étudiant de plus près les différentes structures sélectionnées, on se rendait bien compte de l’intérêt et de la cohérence de leur démarche. Toutes sont plus séduisantes les unes que les autres.

Les heureux gagnants ont défilé tambour battant sur la scène, plus ou moins émus, plus ou moins bavards.

Le temps fort de la soirée fut certainement la remise du Trophée « Accessibilité » à Jérôme Ollivry, responsable du centre de plongée Au Bord de la Terre, qui accueille les personnes en situation de handicap pour faire de la plongée sous-marine, des sorties en mer, …

Au bord des larmes, Jérôme Ollivry a raconté son parcours du combattant pour créer sa structure et la faire vivre et reconnaître. Il a remercié ironiquement tous ceux qui ne l’avaient pas aidé, ni cru en lui, mais qui, en lui faisant ainsi obstacle, n’ont fait que renforcer sa détermination à porter son projet jusqu’au bout.

Là pour le coup, tout le monde retenait son souffle et l’écoutait attentivement, pour le saluer enfin à la fin sous une salve d’applaudissement.

Un grand moment d’émotion vraie.

Retrouvez d’ailleurs sur IKINAT des locations de vacances accessibles aux personnes à mobilité réduite ici.

Nous avons croisé des nominés bien déçus de ne pas avoir été retenus. Il faut dire que les lauréats gagnent énormément en visibilité (équivalent à 50.000 euros d’espace publicitaire) et de la reconnaissance auprès de leur pairs, et certainement, mais difficilement quantifiable de la notoriété auprès du Grand Public.

Un article dans l’Echo Touristique du 23 septembre 2011 fait un retour sur les lauréats de l’an dernier. Si tous s’accordent à reconnaître leur fierté d’avoir obtenu un Trophée, d’avoir eu de l’écho dans la presse locale ou professionnelle, l’impact en revanche en termes de clientèle et donc de chiffre d’affaire s’avère plus difficile à mesurer.

Qu’à cela ne tienne, pure opération de communication ou véritable propulseur économique, ces Trophées ont le mérite de faire avancer la cause, pour que, comme l’a dit un intervenant, ce tourisme ne soit plus une niche, mais la forme du tourisme de demain.

A l’an prochain !

 

 

Incoming search terms:

  • anything (2)

Ces articles peuvent également vous intéresser !

22 septembre 2011 Initiatives vertes, Tourisme vert et éco-tourisme

Les commentaires sont clos.